Opération coup-de-poing dans une gare de campagne (commune de Goncelin) le premier lundi du mois (03/04/2017) dans le but de ne pas laisser monter les usagers qui n’ont pas le temps de prendre leurs abonnements mensuels.

Ce matin c’est donc une dizaine de contrôleurs qui forment une nasse pour filtrer l’accès aux quais. « Pas d’abonnement, pas d’accès au train, ce n’est pas négociable » pour résumer simplement le message passé aux usagers.

Alors que les usagers du train précédent (7h27) seront laissés sur le quai, pourtant ceux de ce train (7h51) seront autorisés à monter. Le fait de filmer l’opération de contrôle a une fois de plus modifié le comportement des agents de contrôle, qui ont donc choisi délibérément de pénaliser certains voyageurs et pas d’autres. Deux poids deux mesures à une même situation, suivant qu’il y ait ou non une traçabilité de leurs actions. Et oui, l’assermentation ne fait visiblement pas le poids face à une vidéo entrainant la mauvaise publicité d’opérations aussi inappropriées.

Ce comportement est bien détestable, mais c’est une réalité bien encrée et vécue par les usagers au quotidien lors de contrôles où la frontière n’est pas franche. Tous les gens payent leurs abonnements et le prennent sans hésiter dès qu’ils en ont l’occasion, guichet, à bord du train, automate etc. Aucun n’avait pas l’intention de frauder mais ils n’ont simplement pas eu la possibilité de se mettre en règle.

Pour aller plus loin sur le ridicule de cette opération, voici la seconde partie du message qui était passé par les contrôleurs : « vous deviez prévoir et acheter votre abonnement avant, vous êtes responsables de cette situation ». Dit autrement, vous devez être exemplaire et prendre votre abonnement par anticipation, pour pallier au fait que le guichet est fermé aux heures de pointes et l’automate qui délivre les titres est d’une lenteur affligeante. On attend de donc de l’EXEMPLARITÉ et de l’ANTICPATION des usagers qui fréquentent une ligne qui est dans le rouge en termes de fiabilité et d’effectivité de réalisation de service. C’était la petite touche qui fera encore monter l’exaspération d’un cran.

Ça semble surréaliste mais c’est pourtant ce qu’il s’est passé ce matin. A méditer … pour les grands penseurs de la région Auvergne Rhône Alpes et de la SNCF qui vivent en décalage spatiaux-temporel avec la réalité.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s